You are currently viewing Le résumé Act’in Actu #32

Le résumé Act’in Actu #32

Les dernières actualités porteront sur :

  • Le nutri Score qui mesure aussi l’impact environnemental !
  • La fin des fameux chariots traditionnels à jeton
  • Leclerc organise une fête dédiée à ses salariés

Saviez-vous que le nutriscore joue également un rôle pour l’environnement ?

En effet, l’Oréal a décidé d’employer un nutri score pour ses produits afin d’indiquer quel est l’impact des produits sur l’environnement.

Consommation d’eau, production de gaz à effet de serre, matériaux utilisés pour le packaging seront pris en compte pour élaborer le nutri-score. Il sera évalué de la lettre A à E.

La démarche porte sur une méthode élaborée par des scientifiques et des experts indépendants.

Une autre grande marque s’est lancée dans ce principe de développement durable, il s’agit de Garnier et ses shampoings.

« Il nous semblait pertinent de débuter par les produits les plus consommés, estime Clémence Gosset, Head of Consumer Information. D’autant que les shampooings appartiennent à la catégorie des produits « rincés », c’est-à-dire ceux dont l’impact environnemental est le plus fort lors de l’utilisation. »

Ainsi, vous pourrez constater sur ces produits des nouvelles informations à image du nutriscore étiqueté sur les étiquettes de la gamme Garnier et une notation de A à E sur les produits l’Oréal qui déterminera et donnera une idée au client de l’impact environnementale du produit.

Le but de la démarche ?

Entrer dans le projet développement durable élaboré en 2013 et continuer progressivement à réduire l’impact que les produits peuvent avoir sur notre environnement. D’autres mesures sont mises en place comme la recharge de certains flacons.

La fin des célèbres chariots à jeton dans le Grande Distribution ?

C’est l’annonce de Carrefour qui tire sa référence pour ce fameux système présent depuis 1990.

Un jeton ou une pièce à insérer dans le caddie pour le déployer de sa chaine pour faire ses courses puis le réattacher parmi les autres à la sortie du magasin.

C’est une petite évolution dans le système de la Grande Distribution qui se prépare. Ce système va devoir changer car de nos jours il est prouvé que les gens ont de moins de moins de pièce de monnaie avec toutes les nouvelles technologies pour pouvoir payer.

Chercher un jeton à l’accueil du magasin serait jugé trop contraignant pour le client.

Alors comment ce système pourrait être innové ?

Un système de « semi-liberté » qui fait appel à la surveillance électronique. Des câbles souterrains délimitent un territoire autour du magasin

 et le chariot y sera connecté. En cas de sortie du périmètre, un frein le bloquera automatiquement le chariot. Le coût de cette technologie reviendrait à une centaine d’euros par chariot. D’après un responsable de magasin cette action sera rentabilisée en deux ans.

Il est vrai qu’un chariot coûte 130 euros c’est pourquoi un système antivol est durement ficelé.

Vous l’aurez compris le fameux chariot à roulette va disparaître de chez Carrefour, peut être que d’autres enseignes finiront par franchir le pas qui laissera place à la nouveauté… À suivre !

Leclerc met ses salariés à l’honneur ! 

Durant la crise sanitaire les employés de la Grande Distribution ne l’oublierons pas ont été en première ligne. Assurer la mise en rayon, l’accueil des clients dans les meilleures conditions possibles.

C’est pourquoi la magasin Leclerc à Auxerre a fermé ses portes le 14 septembre dernier car le patron a souhaité organiser une fête dédiée à ses salariés afin de marquer une reconnaissance envers les salariés.

Après de nombreuses épreuves et d’adaptation constance durant ces 18 derniers mois, manque de protection, couvre-feu le but de la manœuvre est de souffler un bon coup tous ensemble annonce Jérôme Chaufournais directeur du magasin.

180 salariés se sont donc retrouvés autour de grandes tablées pour un goûter, un loto et un cocktail apéritif. Les gagnants du loto partiront en Grèce !

Un beau geste de la part des dirigeants du magasin.