You are currently viewing Le résumé Act’in Actu #35

Le résumé Act’in Actu #35

Les dernières actualités porteront sur :

  • 8 ans pour la Grande Distribution avant de retrouver la fréquentation avant la crise sanitaire
  • Carrefour et toutes ses innovations digitales pour maintenir le cap !
  • L’interdiction des emballages plastiques intaurée au 1er janvier 2022 pour les fruits et légumes

Combien d’années faudra-t-il à la Grande Distribution pour retrouver la même fréquentation de clientèle avant la Crise Sanitaire ?

La crise sanitaire du Covid 19 à créer de nombreux changements et bouleversements. D’après une étude, il faudra 8 ans avant que les supermarchés et hypermarchés retrouvent la même fréquentation d’avant crise.

Et pourtant, la consommation des Français a augmenté par exemple le panier moyen est passé de 30 à 33€ mais une baisse de fréquentation dans les magasins a été constaté.

Pourquoi ?

Les habitudes du confinement ont continué de persister en effet la plupart des clients continuent les drives, l’e-commerce, une solution de facilité et plus accessible peut-être pour certains clients.

Les habitudes d’achats ont aussi changé ces dernières années. Désormais 56 % des Français veulent se faire plaisir avec des produits de grande consommation, contre 48 % en 2020. En revanche la croissance de leurs dépenses courantes en supermarché a ralenti depuis la réouverture des restaurants : +0,7% en un an arrêté à septembre contre +9% en mars 2021.

Une chose est certaine, les consommateurs plaident toujours et encore plus le « mieux manger » en prêtant beaucoup d’importance à la provenance de produit. Les produits locaux sont vainqueurs. Un autre constat a été fait, la consommation de produit végétale à augmenté et une baisse pour les protéines animales.

Nous pouvons bien remarquer un changement de consommation de la part des ménages qui se répercute immédiatement sur les grandes surfaces. 8 années sont estimées d’être écoulées avant que la Grande Distribution retrouve le même fonctionnement d’avant la crise, le temps que les habitudes liées aux confinements s’estompent notamment.

Carrefour toujours en quête d’innovation, quelles ont été ses dernières innovations digitales ?

Dès la fin d’année 2020, Carrefour multiplie les innovations digitales pour s’adapter aux nouvelles attentes et façons de consommer de leurs clients. 

C’est l’une des enseignes malgré de nombreuses restrictions qui a gardé le cap grâce aux différentes innovations mises en place dans le domaine digitale notamment.

Nous en parlions souvent dans de précédents articles.

Faisons un point récapitulatif ensemble…

Les fameux live shopping !


Carrefour a décidé fin novembre 2020 alors que la France est reconfinée, de tester le live shopping et organise à l’occasion de Noël trois sessions autour des jouets.

En 2021, cette stratégie de vente s’est étendu et des live shopping qui ont été mis en place à l’occasion de l’Euro 2021 ou même de la foire aux vins

Des prospectus vidéo commentés 

Toujours fin  2020, plus précisément au mois de décembre, une autre façon de digitaliser ses prospectus grâce à la vidéo.

L’équipe de Google en partenariat avec Carrefour ont proposé l’idée suivante : de plus en plus d’influenceurs relaient des offres vues sur des prospectus, ce qui génère beaucoup de vues. Un bon moyen d’attirer des clients.

Des commandes robotisées

Autre innovation, un processus fortement automatisé, via 225 robots du français Exotec, pour les commandes drive d’une partie des hypermarchés et supermarchés du sud de Paris. 

Carrefour et Whatsapp 

Pour éviter aux clients de demander chaque semaine un catalogue promotionnel, l’entreprise ne pouvant les adresser directement, Carrefour a mis en place en mars 2021 une solution pour faciliter leur vie grâce à Whatsapp ! Ils peuvent désormais recevoir chaque semaine leur catalogue promotionnel via Whatsapp à condition de s’abonner. Cette possibilité était en mars 2021 une première au niveau européen. 

Carrefour a étendu son partenariat avec Deliveroo

Carrefour a étendu en France son partenariat à Deliveroo pour les livraisons de courses à domicile. Un concept vu déjà en Belgique, Italie et Espagne.

Le drive piéton !

Un service de drive piéton – relais dans le 19ème arrondissement de Paris a été lancé au mois de mai dernier. Le but était de donner la possibilité aux consommateurs, en plus de leurs courses, de retirer ou déposer un colis. Toujours avec Pickup, 400 casiers ont aussi été déployés. 

Carrefour lance Ok market!

Le 20 septembre, Carrefour lance une marketplace qui permet aux clients de commander des produits présents dans les magasins et d’être livré à domicile en 3 heures, à Paris et Lyon. L’application Ok market ! Permet aussi de faire ses courses grâce à un personal shopper. 20 000 références sont proposées encore plus que sur le site de Carrefour.fr – par exemple – qui présentent aux clients 11 000 à 12 000 références.

Carrefour s’associe à Delipop

Depuis le 6 octobre 2021, les clients de Carrefour peuvent retirer leurs courses dans un drive piéton robotisé aux couleurs de Delipop. Ce dernier est situé à Paris, dans le 16ème arrondissement. 

Delipop ce fameux service ou il est possible de faire ses courses 7j7 24H24 dans un local avec des couleurs assez originales.

Vous l’aurez compris, Carrefour aura su se démarquer tout au long de cette année et marquer des points !

Saviez-vous qu’au 1er janvier 2022 il n’y aurait plus d’emballage plastique pour les fruits et légumes ?

A partir 1er janvier 2022, une trentaine de fruits et de légumes frais ne pourront plus être vendus dans un emballage plastique en France.

Quels légumes/ fruits sont concernés par cette nouvelle interdiction ?

Pour les légumes :  poireaux, courgettes, aubergines, poivrons, concombres, pommes de terre, carottes, tomates rondes, oignons, navets, choux, choux-fleurs, courges, panais, radis, topinambours et légumes racines devront être sur les étals sans emballage plastique.

Et en ce qui concerne les fruits : pommes, poires, oranges, clémentines, kiwis, mandarines, citrons, pamplemousses, prunes, melons, ananas, mangues, fruits de la passion et kakis sont concernés par l’interdiction.

Cette interdiction devrait permettre d’éviter plus d’un milliard d’emballages en plastique inutiles chaque année d’après le gouvernement.